Norme EN ISO 20345 (Avec coque de protection)

Spécifications des chaussures de sécuriré pour un usage professionnel

Cette norme internationale spécifie des exigences fondamentales et additionnelles (optionnelles) relatives aux chaussures de sécurité d'usage général.
Les niveaux de sécurité concernés par cette norme sont SB, S1, S1P, S2 et S3.

La norme EN ISO 20345 certifie au minimum que la chaussure possède une coque de protection résistant à un pression de 200 joules.

En résumé, ce sont les conditions de travail qui déterminent les risques auxquels une personne est confronté. Par exemple, les seuls modèles imperméables pouvant convenir pour l’extérieur sont les chaussures normées EN 20345 S2 et S3.
Et pour une protection anti-perforation, il faudra opter pour des chaussures de sécurité S1P ou S3.

En fonction de la situation, un ouvrier du bâtiment peut avoir besoin d’une chaussure S1P s’il travaille uniquement à l’intérieur, alors que son collègue, confronté à des milieux très humides, aura besoin d’une chaussure de sécurité S3.

Niveaux de sécurité

Chaussures de travail sans sécurité
EN ISO 20347 : 2011
Environnement sec OB
Résistance au glissement
Environnement sec O1
Arrière fermé + propriétés antistatiques + absorption d’énergie au talon
Environnement humide O2
Arrière fermé + propriétés antistatiques + absorption d’énergie au talon + tige hydrofuge
Chaussures de sécurité
EN ISO 20345 : 2011
Environnement sec SB
propriétés antistatiques + absorption d’énergie au talon + semelle résistante aux hydrocarbures + semelle anti-perforation
Environnement sec S1
arrière fermé + propriétés antistatiques + absorption d’énergie au talon + semelle résistante aux hydrocarbures
Environnement sec avec sol à risque S1P
arrière fermé + propriétés antistatiques + absorption d’énergie au talon + semelle résistante aux hydrocarbures + semelle anti-­perforation
Environnement humide S2
arrière fermé + propriétés antistatiques + absorption d’énergie au talon + semelle résistante aux hydrocarbures + matière tige hydrofuge
Environnement humide avec sol à risque S3
propriétés antistatiques + absorption d’énergie au talon + semelle résistante aux hydrocarbures + semelle anti-perforation + tige hydrofuge

Normes complémentaires :

C Résistance au glissement
FO Résistance Hydrocarbures
WRU Tige Hydrofuge
CI Isolation contre le froid
AM Amagnétique
ASD Dissipation électrostatique
HRO Résistance à la chaleur par contact
A Antistatique
E Absorption des chocs

Dissipation éléctrostatique :

esd-lgo.png L’électricité statique présente sur les opérateurs doit être contrôlée dans les domaines d’utilisation suivants, car elle peut :

  • Engendrer des étincelles de décharges électrostatiques susceptibles d’enflammer des atmosphères explosibles : industrie plastique, mines, industrie pétrolière et gazière, industrie chimique ect…
  • Générer des particules susceptibles d’aller se déposer sur la peinture : industrie automobile, électroménager ect…
  • Endommager des matériels sensibles aux décharges électriques : industries électroniques diverses ect…

Les zones à atmosphères explosibles dites « ATEX » et la protection des travailleurs contre les risques d’explosion sont règlementées par la Directive 1999/92/CE.
L’utilisation de chaussures qualifiées ESD dissipant les charges électrostatiques, est recommandée dans ces zones en tant qu’élément d’un système global de prévention du risque d’explosion.
Les exigences pour la conception, la mise en oeuvre de dispositifs de contrôle des décharges électrostatiques (ESD) pouvant endommager les composants électroniques sont définies par la norme EN61340-5-1.
Le dispositif dit « ESD » doit offrir une résistance comprise entre 10⁵ Ω et 3.5x10⁷ Ω.
Pour être utilisable dans un dispositif ESD, une chaussure doit à minima être qualifiée selon la norme EN61340-4-3 et offrir une résistance inférieure à 10⁸ Ω et supérieure à 10⁵ Ω, elle est alors dissipative.
SAULT2 ESD et VIAGI ESD sont particulièrement performantes, car elles ont, non seulement, atteint une résistance maximale comprise entre 10 ⁵ Ω et 3.5x10⁷ Ω, mais ces tests ont été réalisés dans des conditions très contraignantes : la classe d’environnement climatique numéro 1 (sécheresse élevée : taux d’humidité à 15%).
Grâce à leur faible niveau de résistance, SAULT2 ESD et VIAGI ESD sont un élément particulièrement performant du système de mise à la terre global (gants, vêtements, tapis de sol, siège, etc ...).
Ainsi, leurs performances aident ce système à atteindre le niveau de résistance requis pour la conformité ESD.

Voir tous les articles à la norme EN ISO 20345